La Section de Deuil Enghien

Deuil-Enghien en campagne pour les européennes

0 commentaire Le par

bouff1Le jeudi 19 mars, à l’invitation du Parti Socialiste, d’Hervé Boussange, secrétaire de la section de Bouffémont, et Dominique Lefebvre, 1er secrétaire de la fédération du Val d’Oise, ainsi que de Claude Robert, Maire de Bouffémont et Alain Assouline, Maire-adjoint, les militants du Val d’Oise ont débattu avec Vincent Peillon, Alain Richard et Didier Arnal, de l’Europe, de l’importance qu’elle a dans notre quotidien.

Vincent Peillon a affirmé que nous avions besoin d’Europe, d’un Parlement majoritairement à gauche pour faire une Europe juste et sociale. Il a invité les militants à tenir des propos responsables sur les délocalisations qui permettent aux pays nouvellement entrés dans l’Union de se développer.

Les militants, conscients du manque d’intérêt de la part des électeurs pour ce type de vote, ont demandé comment ils pouvaient défendre ce besoin d’Europe.

Vincent Peillon ayant martelé que … l’Europe a besoin des Socialistes : voir les images en cliquant sur ce lien http://valdoise.notre.espoir-a-gauche.fr/)

« L’enjeu des élections européennes en juin prochain, sera plus que jamais une question de choix politiques. Il s’agira de choisir entre une vision d’une Europe progressiste qui lutte de façon active pour un avenir meilleur pour nos concitoyens, en préservant l’emploi et le niveau de vie des individus dans un contexte de récession, en luttant contre le changement climatique, en promouvant la justice sociale, la sécurité et l’égalité dans le monde globalisé d’aujourd’hui; et une Europe à droite, réactionnaire, où l’avenir de nos pays et de nos citoyens sera laissé aux mains du marché et des forces échappant au contrôle démocratique ».

La section de Deuil-Enghien était bien représentée. Fabrice Rizzoli a défendu l’Europe. De retour de Bruxelles où il a rencontré des magistrats de l’OLAF (Office de Lutte européen Antifraude http://ec.europa.eu/anti_fraud/index_fr.html ) et des professeurs d’universités, il a pu défendre une Europe qui protège plus qu’elle ne nuit aux intérêts des européens. Cela serait sans conteste plus efficace si le Parlement était de gauche ! Enfin, nous avons obtenu l’accord d’Alain Richard de venir débattre en section.

Romain Jolivot

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Ce jeudi 5 juin 2013 à  à Soisy-sous-Montmorency en préparation du scrutin sur la convention Europe  du Parti Socialiste, la section socialiste de Deuil-Enghien s'est mobilisé en compagnie
Le par

Les derniers contenus multimédias