La Section de Deuil Enghien

La section à l’Assemblée nationale

0 commentaire Le par

Le mardi 7 avril, le national avait invité les secrétaires de section de l’Ile de France à l’Assemblée Nationale. La section Deuil-Enghien était représentée par Daniel BOULAIN, premier socialiste à Deuil la Barre et Fabrice RIZZOLI. Il s’agissait de nous mobiliser pour le 1er mai, autour de la pétition pour l’abrogation du « paquet fiscal » et de lancer la campagne des élections européennes.
Martine AUBRY Première Secrétaire, Jean-Christophe CAMBADELIS Secrétaire national aux Relations internationales, David ASSOULINE, Harlem DESIR député européen, ont motivé les secrétaires pour que cette campagne soit celle des militants.

Martine Aubry a défendu avec force et conviction l’idée que seul le Parti Socialiste était prêt pour cette élection (listes « bouclées », union de tous les partis socialistes européens et un programme que vous pouvez consulter sur le site dédié à cette échéance : http://www.changerleurope.fr/). Le but de cette union est de faire une politique européenne de gauche. Le manifeste (http://elections2009.pes.org/fr) marque un ancrage plus à gauche avec par exemple la promotion d’un salaire minimum pour tous les pays européens afin de stopper le dumping social.

– Les secrétaires de section ont apporté des remarques et des propositions intéressantes pour la campagne:

– Dans une élection qui intéresse peu les citoyens, les réunions publiques ne sont pas utiles car seuls viennent ceux qui sont déjà convaincus.

– En revanche, il convient de sensibiliser les « primo votants » désormais inscrits automatiquement sur les listes car ces derniers ne vont pas souvent voter…

– Faire du porte à porte ciblé

– Promouvoir la procuration car s’il fait beau…

– Ne pas s’adresser seulement à « la France qui souffre » mais aussi à celle qui « en veut » afin de ne pas laisser ce créneau à la majorité en place. Il s’agit de défendre, par exemple, les PME moins aidées que les grandes entreprises.

– Enfin, ne pas faire de double discours sur la sécurité ou l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne, des sujets que la droite utilise pour mobiliser ses troupes. Exemple, la Turquie mène des négociations avec l’Union pour adhérer. Quand elle remplira les critères, elle sera un pays membre et ce dans notre intérêt (stabilisation des Balkans, maîtrise de l’immigration clandestine, frein au dumping social… ).

Bonne campagne

Fabrice Rizzoli

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Ce jeudi 5 juin 2013 à  à Soisy-sous-Montmorency en préparation du scrutin sur la convention Europe  du Parti Socialiste, la section socialiste de Deuil-Enghien s'est mobilisé en compagnie
Le par

Les derniers contenus multimédias