La Section de Deuil Enghien

Meeting à Sarcelles: 25 février 2010

0 commentaire Le par

Jeudi 25 février 2010, Sükran, Romain et Madeleine sont allés au meeting qui avait lieu à la Salle André Malraux, située à Sarcelles. Celui-ci était organisé par la fédération du Parti Socialiste du Val d’Oise dans le cadre des élections régionales qui approchent à grand pas. La salle était pleine. Beaucoup d’invités et de candidats aux élections régionales étaient présents, centrés autour de l’invité d’honneur, Laurent Fabius.

La soirée a débuté par les discours de François Pupponi, député- maire de Sarcelles, et de Dominique Lefebvre, 1er secrétaire fédéral de la fédération PS du Val d’Oise et maire de Cergy.

Ils ont exprimé leur soutient pour Ali Soumaré et ont dénonce fermement « la haine de classe », l’acharnement honteux dirigé contre un homme. Villiers-le-Bel, sa ville originaire dans laquelle il connaît chaque homme, chaque recoin, chaque problème, chaque besoin et chaque difficulté. Cet homme riche en valeurs, solidaire avec ceux qui en ont besoin et dont l’engagement politique ne peut être contesté. Il a su prouver aux siens, aux Beauvillésois, qu’il était un homme d’écoute, de terrain et d’action.

Accueilli par un public debout, Ali Soumaré représente cette France que la droite ne veut pas reconnaître.

L’ « affaire Soumaré » ne se terminera pas là. Une plainte pour diffamation est annoncée. Robert Hue en appelle au respect et à la dignité.

Après ces rappels, dits de façon ferme et solennelle,  tous ont centré leur discours vers les élections régionales, le bilan du mandat et le projet pour la région Ile-de-France.

Les représentants du PRG et du  MRC ainsi que Robert Hue, fondateur du MUP, ont aussi parlé de la nécessité d’avoir une gauche unie afin de gérer au mieux le Conseil Régional d’Ile de France.

Jean-Paul Huchon étant absent, un message vidéo a été diffusé aux militants présents au meeting. Retrouvez son message en cliquant ici.

Ali Soumaré a ensuite parlé des soucis qui le préoccupent: les soucis des franciliens et plus particulièrement des Val d’Oisiens. Il a accompagné son discours d’éléments précis:

– Le transport : 1er budget de la région (réfection de gares, dédoublement de lignes de métro, création en cours de ligne de tramway,…)

La santé : la mutuelle pour les étudiants

Le logement : Création de logements (100 par jour), lutte contre les discriminations dans le logement, création du Conseil de l’Egalité d’Ile-de-France (CEIF) chargé d’éclairer le Conseil régional sur les divers sujets et problématiques liés à la lutte contre les discriminations et en faveur de l’égalité réelle et de concourir à la transversalité des politiques régionales en ce domaine

– L’enseignement : les Espaces Numériques de Travail (ENT), la construction de nouveaux lycées et la rénovation des autres.

Le bilan reste positif malgré le désengagement important de l’Etat dans plusieurs domaines majeurs comme dans la santé notamment. Le choix gouvernemental vise à diminuer le nombre de fonctionnaires ou de personnels  assurant une mission de service public principalement dans la santé, la justice, l’enseignement.

Ce rassemblement de soutient et d’encouragement autour d’Ali Soumaré reflète parfaitement l’esprit de la liste de gauche. Une liste d’union malgré son pluralisme politique. Une liste qui se  veut forte et déterminée pour la victoire, pour continuer ses actions et poursuivre son travail à la Région.

Forts d’un projet dont tous sont fiers pour être le fruit d’un débat démocratique, les candidats veulent poursuivre le bilan positif.

Enfin, le discours très attendu de Laurent Fabius qui a clos la soirée. Après avoir rendu hommage à Ali Soumaré, il a rappelé l’importance de garder la région à gauche et  nommer les deux adversaires de cette bataille: la droite et l’abstention. Enfin il a conclu son discours par le projet de loi de la réforme des régions et des collectivités, projet qui est actuellement à l’étude au Sénat et à l’Assemblée Nationale.

Consultez le site de campagne régional: www.huchon2010.fr

Consultez le site de campagne départemental : www.alisoumare.fr ou www.valdoise-idf2010.fr

Contrairement aux apparences, nous ne sommes pas en campagne pour doter la région Ile-de-France d’un bouclier social face à la politique gouvernementale. Pour plus d’informations, consulter l’article Pas le droit de faire campagne !

Madeleine et Sükran

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Déclaration de Brigitte Goch Bauer pour le groupe « Changer Deuil » au CONSEIL MUNICIPAL de lundi 26 mai 2014 concernant la question 18 : réforme des rythmes
Le par
Fabrice Rizzoli dans le fauteuil rouge de Benoît Duquesne Fabrice Rizzoli et Bruno Duquesne Le conseiller municipal, connu comme spécialiste
Le par

Les derniers contenus multimédias