La Section de Deuil Enghien

Meeting au cirque d’hiver: 11 mars 2010

0 commentaire Le par

A trois jours du 1er tour des élections régionales, un meeting était organisé par le Parti Socialiste au Cirque d’Hiver à Paris. La salle était pleine de militants et de sympathisants, venus écoutés les personnalités présentes. La soirée était animée par Marie-Pierre de la Gontrie. De nombreux invités étaient présents parmi lesquels, Bertrand Delanoë, maire de Paris, Anne Hidalgo, 1ère adjointe au maire de Paris et tête de liste pour le département de Paris pour les élections régionales, Jean-Paul Huchon, Président du Conseil Régional sortant et à nouveau candidat, et Martine Aubry, maire de Lille et 1ère secrétaire du Parti Socialiste.

Deux autres personnalités étaient également présentes:

Jean-Michel Ribes, acteur a fait un résumé de ce qu’est la culture pour lui en faisant un rappel de ce qu’il avait fait lors d’élections précédentes: « La culture est tout ce que n’est pas Nicolas Sarkozy », en y mettant un bémol par rapport à ses précédentes interventions: il pense aujourd’hui qu’il avait été sobre!

Viviane Romana a rappelé le sens de son engagement politique pour le Parti Socialiste: il s’agit de défendre les minorités qu’elle représente et notamment les Antilles dont elle est originaire, mais aussi de défendre les femmes.

Bertrand Delanoë en tant que maire de Paris a ouvert le meeting. Il a dénoncé la violence dont a été victime les candidats de la liste soutenue par Jean-Paul Huchon. Cette violence est pour lui la seule voix pour se faire entendre pour l’UMP car le PS et ses alliés sont meilleurs qu’eux. Il a également félicité Anne Hidalgo pour son travail à la mairie de Paris en tant que première adjointe.

Anne Hidalgo a notamment parlé de la campagne à Paris où elle est tête de liste en illustrant son discours précis notamment pour l’APHP, la santé et les transports.

Jean-Paul Huchon a ensuite parlé de son bilan. Il a rappelé à Nicolas Sarkozy son bilan en annonçant qu’il préfère défendre le sien que celui du Président de la République. Il veut aussi poursuivre le travail engagé par lé Région, notamment en ce qui concerne les transports aujourd’hui une des priorité de la Région, mais aussi la santé  (avec la mutuelle gratuite pour les étudiants), le logement (construction de logements sociaux), lycée (construction et rénovation des lycées)…

Jean-Paul Huchon a aussi déploré la violence de la campagne en Ile de France notamment en Val d’Oise avec Ali Soumaré et en Val de Marne.

Enfin Martine Aubry a clos la soirée avec discours d’une heure. Elle s’étonne ainsi Elysée et non plus sur une péniche comme c’était le cas au début de la campagne de l’UMP. Elle s’est aussi étonné de la violence de la campagne en Ile de France.  Martine Aubry a aussi vanté l’anti-sarkozysme de Jean-Paul Huchon. Elle a aussi dénoncé les cadeaux aux plus favorisés, du débat sur l’identité nationale  de la part du gouvernement ou encore de la venue du Président de la République au salon de l’Agriculture alors que les agriculteurs étaient presque tous parti.

Martine Aubry s’est moqué des critiques de la Droite qui considère que les 35 heures sont responsables de tout: La neige, la tempête et les défaites de l’équipe de France de Football!

Enfin Martine Aubry a conclu en espérant un score fleuve eaux élections régionales et pense que la victoire est possible à condition que les électeurs aillent voter.

Consultez le site de campagne régional: www.huchon2010.fr

Consultez le site de campagne départemental : www.alisoumare.fr ou www.valdoise-idf2010.fr

Contrairement aux apparences, nous ne sommes pas en campagne pour doter la région Ile-de-France d’un bouclier social face à la politique gouvernementale. Pour plus d’informations, consulter l’article Pas le droit de faire campagne !

Madeleine

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Déclaration de Brigitte Goch Bauer pour le groupe « Changer Deuil » au CONSEIL MUNICIPAL de lundi 26 mai 2014 concernant la question 18 : réforme des rythmes
Le par
Fabrice Rizzoli dans le fauteuil rouge de Benoît Duquesne Fabrice Rizzoli et Bruno Duquesne Le conseiller municipal, connu comme spécialiste
Le par

Les derniers contenus multimédias