La Section de Deuil Enghien

1er mai : fête du travail

0 commentaire Le par

Le 1er mai est avant tout une fête pour la défense des droits des travailleurs (cf. Fête du Travail). Le PS a pour habitude de fêter ce moment en soutien des syndicats.

Le rendez vous était place de la République. il y avait sincèrement moins de monde que l’année dernière (cf. la section à la manifestation du 1er mai). La concomitance avec les vacances scolaires est cruelle.
Pour un rassemblement à 14 heures, le défilé a débuté à 17 heures, le temps de discuter avec les autres militants présents : Ali Soumaré (cf. un samedi ordinaire pour des militants « multirécidivistes chevronnés »), Charlotte Brun (cf. café débat du 13 février 2010)
Comme l’année dernière, notre fédération avait loué un camion. Romain et Fabrice ont apporté la banderole de la 6ème circonscription et ce fut donc un grands plaisir de retrouver les militants de la 6ème :

– Alain Bocs de Soisy sous Montmorency (cf. Gare du champ de course de Enghien Les Bains (Soisy) : 28 janvier 2010)
– Pierre Valery de Saint Gratien
– Myriam Belhmimoud de Sannois (christophedulouard.com)
et les autres…

Ce fut un moment de militantisme physique (surtout en raison du mal au pieds…). Du haut d’un camion, les jeunes hurlaient dans leur micro des slogans originaux. Je vous livre mon préféré : « Sarkozy, Fillon, c’est les fonds de pension ; les Socialistes c’est claire c’est solidaire! »

Rien ne nous a découragé ; ni la pluie vers 17h30 ni les railleries des militants du PG qui nous attendaient en haut des marches du Boulevard St Martin. Il a fallu aussi encaisser l’agressivité des militants du NPA qui vociféraient : « la mort le PS : « P » comme pourris, « S » « salaud ».

Je ne cessais de me répéter que PS voulait dire « Progrès Social »… Dans ces moments, en tant que spécialiste d’une criminalité qui a érigé la violence en système (cf. Mafias italiennes et relations internationales), je mesure l’importance de militer au sein d’un parti qui renonce à toute forme de violence.

Fabrice Rizzoli, secrétaire de section

cabinet.du.maire@enghien95.fr

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Déclaration de Brigitte Goch Bauer pour le groupe « Changer Deuil » au CONSEIL MUNICIPAL de lundi 26 mai 2014 concernant la question 18 : réforme des rythmes
Le par
Fabrice Rizzoli dans le fauteuil rouge de Benoît Duquesne Fabrice Rizzoli et Bruno Duquesne Le conseiller municipal, connu comme spécialiste
Le par

Les derniers contenus multimédias