La Section de Deuil Enghien

Non à la politique du pilori : samedi 4 septembre

0 commentaire Le par

Appel à Rassemblement, le 4 septembre 2010

« La Constitution de la République, laïque, démocratique et sociale, assure à tous les citoyens  l’égalité devant la loi sans distinction d’origine, de race ou de religion ». (article 1 de la Constitution française)

Au cœur de l’été, les plus hautes autorités de l’État n’ont pas hésité à faire des déclarations intolérables au regard des droits de l’homme ! En violation de l’esprit et des textes de la Constitution, elles ont établi un lien entre pauvreté, immigration et délinquance et ont jeté à la vindicte publique des catégories entières de population ! Des Français d’origine étrangère sont, ainsi, menacés d’être déchus de leur nationalité ; des parents d’enfants délinquants pourraient se voir poursuivis ou privés de leurs allocations familiales; des    Français Voyageurs et des Roms roumains ou bulgares sont systématiquement accusés d’être des fauteurs de troubles, etc…

Le président de la République et son gouvernement accréditent, ainsi, les vieux mensonges d’une immigration coûteuse et assimilée à la délinquance et stigmatisent d’innombrables personnes en raison de leur origine ou de leur situation sociale.

Nul n’a le droit de fouler au pied la Constitution et les principes les plus fondamentaux de la République.

Le nécessaire respect de l’ordre public n’a pas à être utilisé pour créer des distinctions entre les habitants de notre pays et pour désigner des boucs émissaires.

Dans une démocratie, ce n’est pas ainsi, qu’on assure la sûreté républicaine.

Nous ne pouvons plus nous taire ! En réponse à ces manifestations de xénophobie, nous appelons toutes celles et tous ceux qui sont attachés à la démocratie et aux libertés à fêter le 140e anniversaire d’une République que nous voulons plus que jamais, libre, égale et fraternelle.

Rassemblons-nous

Samedi, 4 septembre 2010, à 14 h. 00

Place de la République à Paris

Signataires de l’appel :  ATD Quart Monde Val-d’Oise, CGGT Fédération du Val-d’Oise, CIMADE 95, Collectif de soutien aux familles roms de Roumanie, FASE 95, FCPE Val-d’Oise, Fédération du Val-d’Oise du Parti socialiste, Fédération du Val-d’Oise de la Ligue des Droits de l’Homme, Ligue de l’enseignement du Val-d’Oise,  Parti Communiste Français 95, Parti de gauche Val-d’Oise, RESF 95, Union Départementale des Élus Socialistes et Républicains, Les Verts Val-d’Oise

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias