La Section de Deuil Enghien

Voeux de Villiers-le-Bel: 23 janvier 2011

0 commentaire Le par

Dimanche 23 janvier 2011 avait lieu les vœux de la section de Villiers-Le-Bel (cf. Invitation vœux de Villiers-Le-Bel: 23 janvier 2011). Ils étaient organisés par la section de Villiers-La-Bel dont Ali Soumaré (cf. Un samedi ordinaire pour des militants « multirécidivistes chevronnés »La Galathée avec Ali Soumaré: 17 mars 2010) est le secrétaire de section.

Ali Soumaré a d’abord remercié les invités présents. On pouvait ainsi notamment citer les présence de Badr Slassi, conseiller municipal à Goussainville et secrétaire fédéral aux sections, François Pupponi, député-maire de Sarcelles, Raymonde Le Texier, sénateur du Val d’Oise, Daniel Vaillant et maire de Villiers-Le-Bel. Quelques secrétaires d’autres sections étaient également présents dont notamment Fabrice Rizzoli et Chantal Chaintreau (cf. Vœux de Montmagny: 11 janvier 2011), trésorière de la fédération du Val d’Oise, conseillère municipale et secrétaire de section de Montmagny.

Ali Soumaré a poursuivit par un bilan de ce qui a été fait par la région pour la ville de Villiers-Le-Bel: la construction d’un centre de santé, du mail piéton, l’extension et la rénovation de la maison Jacques Brel, la construction de logements sociaux et l’avancement des négociations pour le Barreau ferroviaire de Gonesse. Ali est aussi revenu sur le contexte politique au niveau national en soulignant que « Sarkozy qui est remonté contre les français« .
La section de Villiers-Le-Bel a beaucoup de projets pour 2011. Elle va  aider les sections en campagne qui voient leurs cantons renouvelés en faisant du porte à porte. Elle veut également relancer le Journal de Section avec 2 voir 3 journaux cette année. Enfin, elle souhaite organiser des débats politiques et accompagner la mairie dans ses choix.
Ali a conclu en complimentant Raymonde Le Texier pour son éthique et son combat pour la justice sociale.

C’est ensuite Badr Slassi qui a pris la parole. Badr a introduit par un sentiment positif de voir Ali Soumaré et la ville de Villiers-Le-Bel dans les médias pour des informations positives. En effet, ce n’est pas pour parler de faits divers négatifs quand on parle de Villiers-Le-Bel aujourd’hui. Badr a rappelé que Villiers-Le-Bel n’est pas la section qui a le plus de besoins par rapport aux sections qui vivent dans l’opposition, comme c’est le cas de celle de Deuil-La-Barre et d’Enghien-Les-Bains, mais que si Villiers-Le-Bel a des besoins, la fédération sera toujours là.
Badr  a ensuite fait un bilan national avec la réforme des retraites et le remaniement ministériel: « On peut changer de bergers, mais les français ne veulent plus être pris pour des moutons » en référence au remaniement qui a pris 6 mois pour ne voir aucuns véritables changements à l’arrivée. Enfin Badr a conclu avec les échéances de 2011 avec notamment la convention finale qui va reprendre les quatre conventions de 2010 (Adoption de la convention pour un nouveau modèle de développement économique, social et écologique, Adoption du rapport d’orientation sur la rénovation du parti socialiste, Adoption du texte sur la nouvelle donne internationale et européenne et Adoption du texte sur l’égalité réelle). Celle-ci sera une « boîte à idée » pour les candidats aux primaires et le candidat investit pour l’élection présidentielle de 2012. Il a conclu par « il faut débattre, mais sans se diviser » en rappelant que les primaires doivent être une réussie et que chacun devra ensuite se rassembler derrière le candidat investit.

François Pupponi, maire et député de Sarcelles a à son tout présenter ses vœux pour l’année 2011. François Pupponi en qualité de député a rappelé l’importance du rapport qui va être présenté le 1er février sur le sujet de l’évaluation des aides des quartiers défavorisés. François Pupponi a ensuite parlé de son inquiétude envers Marine Le Pen, nouvelle présidente du Front National. Il a conclut par son vœux: « 2012 ne réussira que si on gagne 2011 » en référence aux élections cantonales, aux primaires et de se rassembler.

C’est ensuite Raymonde Le Texier, sénatrice, qui a exprimé ses vœux avec tout son cœur. Elle a tout d’abord rappelé qu’elle ne se présentait pas aux prochaines élections sénatoriales et que comme elle a fait par le passé avec ses mandats de député et de maire elle ferait une passation en douceur pour permettre a son successeur d’arriver dans les meilleurs dispositions au Sénat. Elle nous a ensuite par ses vœux « souhaité le bonheur et savoir le capter aussi simple qu’il est« .
Raymonde Le Texier a ensuite fait un bilan de la réforme des retraites: Cette réforme n’a fait que « mettre en l’air’ nos acquis sociaux, les acquis sociaux issus du Conseil National de la Résistance. Elle a ainsi cité le  n°2 du MEDF dans un article publié dans  Challenges à l’automne 2010 « Les réformes du gouvernement visent à détruire les acquis sociaux du CNR« .
Raymonde Le Texier a  eu un discours de battante en nous expliquant que la droite irait au bout et c’est pour cela aussi que nous ne pouvons nous permettre de ne pas gagner. Le temps n’est plus « au catalogue » de la gauche (plus de fonctionnaires, plus d’enseignants, plus d’infirmières, plus de…). Il faut maintenant faire des choix prioritaires. Raymonde Le Texier a donc énoncé deux priorités si on ne pouvait que faire 2 thèmes: il s’agit de l’éducation et de la ré-industrialisation.

En matière d’éducation, la France est actuellement a une peu glorieuse 16ème place juste devant le Lituanie. Elle espère dans l’avenir une école qui s’attache à chacun pour les pousser au meilleur d’eux même. En terme de ré-industrialisation, Raymonde Le Texier fait un bilan d’aujourd’hui. Le gouvernement n’emploi que dans les services et notamment des femmes. Si celles-ci sont à temps partiel et sans formation c’est mieux! L’autre type d’emploi d’aujourd’hui et l’auto-entreprenariat qui apporte peu ou pas de Chiffre d’Affaires. Ce n’est donc pas avec ce type d’emploi que la balance du Commerce Extérieur de la France va devenir positive. En effet ces emplois sont des emplois peu compétitifs.
Raymonde Le Texier
a conclut en disant que c’est « nous militants, [qui sommes] porteurs du passé de la gauche mais aussi d’espoir et de valeurs« .

Enfin Daniel Vaillant était le dernier a parlé. Il nous a souhaité des vœux de santé pour lutter contre le virus de la division. D’ailleurs à Villiers-Le-Bel, tout le monde a été vacciné contre ce virus.
Daniel Vaillant a ensuite rappelé les nombreuses échéances qui nous attendent dans les 15 mois à venir: cantonales, sénatoriales, primaires, présidentielles et législatives.

Ali Soumaré a enfin repris la parole pour proposer le verre de l’amitié.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias