La Section de Deuil Enghien

Voeux de la fédération : 31 janvier 2011

0 commentaire Le par

En ce dernier jour de janvier, la fédé, sous la houlette de  Dominique Lefebvre, présente ses vœux : parmi les 300 présents,  Lorianne Deniaud, présidente du Mouvement des Jeunes Socialistes, les candidats aux élections cantonales et sénatoriales dont Didier Arnal et Robert Hue, Jean-Pierre Barentin, président de l’Union des Élus, Raymonde Le Texier mais aussi Madeleine, Sükran, Pierre et Fabrice.

Après les remerciements, Lorianne Deniaud souhaite une année de mobilisation et de réussite électorale, primaires inclues. Les MJS déjà en campagne contre la droite, pour le progrès, le droit, la santé et l’équilibre  ont aussi des projets pour cette année 2011 avec les cité-évènements. Il s’agit d’un réseau d’action pour les quartiers populaire. Enfin Lorianne rend honneur aussi aux tunisiens et a souhaité être digne de la jeunesse du monde qui doit se mobiliser pour avoir un meilleur monde (contre les dictatures, pour les avantages sociaux…)

Pour Jean-Pierre Barentin, tous élus seront présents sur le terrain pour garder un département à gauche. Il  invite les militants des cantons non renouvelables à aider ce qui le sont : « 2011 prépare 2012 » en référence aux nombreuses échéances électorales qui nous attendent.

Après avoir remercié les différents invités en particulier Lorianne Deniaud (comme nous il sait combien le travail des MJS est précieux :), Didier Arnal revient sur l’enjeu particulier des « cantonales » : « celui de garder le département à gauche et de faire pression sur la droite. En effet, le département à basculé a gauche en 2008  après la victoire dans  3 cantons difficiles,  et en 2009,  la droite  espéra avec la tenue de nouvelles élections dans le canton d’Argenteuil (cf. POUR GARDER LE VAL D’OISE A GAUCHE), gagné par la droite (cf. La section Deuil-Enghien….). Depuis 3 ans, Gauche combat au sens propre font d’une droite une mauvaise perdante et revancharde qui pensait le Département en sa possession puisque tenu  pendant 40 ans! Leur bilan est un Val d’Oise inexistant avec des mairies puissantes et des petits fours pour les citoyens;

C’est la raison pour laquelle il faut donc ancrer le Val d’Oise à Gauche et pour longtemps!

Ainsi, en 3 ans, le département est devenu une vraie collectivité. Nous avons mis en place des actions pour ceux qui souffrent en donnant plus de pouvoir d’achat, en offrant des aides pour le passage du permis de conduire, [aide que la droite veut supprimée (Suppression de l’aide au permis de conduire : pour la gauche, Bazin « se moque du monde »)]. Le Département est aussi devenu un éco-département (C3D, eco-critères, transports) mais les réformes (FISC, réforme dit des collectivités territoriales), veulent supprimer les départements qui existent depuis 200 ans! Néanmoins, à Gauche, on veut que les services publiques perdurent et c’est avec la Région, qu’il faut lutter contre le désengagement de l’État.

Raymonde Le Texier, toujours avec son cœur, dresse le bilan catastrophique de la droite et revient à nos fondamentaux (cf. Vœux de Villiers-le-Bel).

Enfin, Dominique Lefebvre souhaite une bonne année à chacun et salue les différents partenaires: Parti Communiste Français, Europe Écologie – Les Verts, les Mouvement Républicain et Citoyen, le Mouvement Unitaire Progressiste
Il a remercié Lauriane Deniaud et Raymonde Le Texier (saluant le militantisme et  le parcours de la sénatrice sortante) :  « le Val d’Oise est un département jeune, et la fédération est porteuse de diversité, de jeunesse et de renouvellement. 2011 marque le début d’un cycle électoral : cantonales, sénatoriales, primaires, présidentielles et législatives. Le Val d’Oise est ainsi déjà en ordre de marche et a une gauche en mouvement.
Si on rate 2012, ça sera la mort pour le pays et  les sections. C’est l’avenir de la France et des français qui est entre nos mains. Il faut donc rassembler toutes les forces de gauche et faire une campagne de proximité. Le pays a besoin de la gauche et la responsabilité du PS grande mais le combat difficile qui n’est pas joué d’avance sera difficile. Les cartes sont maintenant entre nos mains, et c’est à nous de bien jouer en faisant passer nos motivations personnelles en dernier.

La fédération a ensuit offert le verre de l’amitié à l’ensemble de ses invités.

Madeleine et Pierre

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias