La Section de Deuil Enghien

Déprime généralisée avec la droite, des primaires citoyennes avec la gauche.

0 commentaire Le par

En 2009 plus de 8 millions de français vivaient sous le seuil de pauvreté. Moins de 954 euros par mois, c’est aujourd’hui une réalité pour beaucoup. Salariés, cadres, commerçants, artisans, la précarité est présente dans tous les secteurs d’activité. Cette situation, conséquence de la crise financière mondiale vient aussi de la politique économique et sociale de Nicolas Sarkozy et d’une droite si décomplexée qu’elle en oublie les réalités de la vie ordinaire.

Enghien n’échappe pas à la réalité des inégalités actuelles. A l’heure de la rentrée scolaire nous constatons qu’aucune modification des quotients familiaux n’a été engagée. Depuis 2009 nous demandons que ces quotients soient révisés et plus équitables. En effet, à quoi sert une grille de quotients familiaux comportant 7 tranches et dont la plus élevée regroupe, comme nous l’a indiqué Monsieur le Maire en conseil municipal… 85% des familles ?

A tromper le monde en donnant l’illusion que la municipalité est vraiment généreuse. Que d’injustices quand on constate que personne ne paie plus de 50%, un couple avec un enfant dont le revenu correspond à 10, 100 ou même 1000 fois le SMIC comme un couple avec un enfant dont le revenu est à peine supérieur au SMIC ! A Enghien aussi on oublie les réalités de la vie des familles modestes tout en épargnant les revenus les plus élevés.

A la question du Parisien du 12 août 2011 « Que faut-il faire face à la crise ? » : 33 % des personnes interrogées disent faire confiance au gouvernement et 48% déclarent compter d’abord sur elles-mêmes. Le repli sur soi, voilà ce qui guide aujourd’hui celles et ceux qui galèrent tous les jours. L’autre voie c’est l’engagement citoyen et la possibilité offerte à chacun de prendre vraiment part aux grands choix de société.

Nous sommes convaincus que la seule alternative crédible pour changer la donne, supprimer les inégalités sociales qui menacent l’équilibre républicain, mettre un terme à une situation sociale, économique et environnementale intolérable passe par l’élection en 2012 d’un président de la république puis la mise en place d’une équipe gouvernementale chargée de mettre en œuvre une politique de gauche ambitieuse.

Les 9 et 16 octobre prochains, tous les enghiennois inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2010 sont invités à participer aux « primaires citoyennes » qui désigneront le candidat du principal parti de gauche aux présidentielles de 2012.

Rendez-vous salle de l’Europe. Pour plus d’informations, nous contacter.

Enghien, source de diversité

Sophie Maley (smaley@enghien95.fr), Saadia Cheyrouze (scheyrouze@enghien95.fr) et Thierry Eve (teve@enghien95.fr)

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Déclaration de Brigitte Goch Bauer pour le groupe « Changer Deuil » au CONSEIL MUNICIPAL de lundi 26 mai 2014 concernant la question 18 : réforme des rythmes
Le par
Fabrice Rizzoli dans le fauteuil rouge de Benoît Duquesne Fabrice Rizzoli et Bruno Duquesne Le conseiller municipal, connu comme spécialiste
Le par

Les derniers contenus multimédias