La Section de Deuil Enghien

Au royaume de la contradiction, le logement social se construit « à la petite cuillère »*

0 commentaire Le par

Le 13 octobre, la majorité municipale a voté une délibération diminuant le nombre de logements sociaux au 6-10 rue de la Barre : 24 logements au lieu des 35 prévus ! La précédente délibération du 24 juin 2010 aurait comporté une erreur d’évaluation des m² envisagés, obligeant à diminuer le nombre de logements, ce qui nous semble peu crédible. Lors du même conseil municipal, une autre délibération a proposé la «Majoration du volume constructible pour la réalisation de ce programme» pour déroger aux règles d’urbanisme du PLU.

Pourquoi choisir l’option à la baisse alors qu’il suffirait d’un étage supplémentaire pour créer les logements initialement prévus ?

Répondant à nos interrogations, M. le maire a laissé entendre que 35 logements seraient trop chers pour la ville à cause de la surcharge foncière liée au prix du m² à Enghien. Alors que construire des logements en nombre et notamment des logements sociaux aide à lutter contre la hausse des prix de l’immobilier.

Autre raison invoquée : la suppression des 9 logements dépend de la peur de la majorité actuelle de voir la ville se densifier brutalement en déstabilisant l’équilibre du quartier !  Or il ne s’agit ni de barre, ni de tour mais de passer de 3 à 4 étages quand l’immeuble situé en face de la parcelle est de 6 étages ce qui ne dénature en rien le quartier !

A Enghien les logements sociaux répondent à des critères esthétiques avant de répondre au manque de logements ! Notre ville est en déficit de logements sociaux (plus de 300 demandes non satisfaites) et ne respecte pas le quota obligatoire imposé par la loi SRU. Ce qui a récemment amené le Préfet à signer un arrêté retirant provisoirement au Maire son droit de préemption. Mais sans ce droit, comment réaliser les futurs projets comme le « Cœur de Ville » ? Et comment parler de développement durable et labelliser un Agenda 21 dans lequel l’engagement n° 13 en faveur du logement social ne peut être respecté ?

Tant de contradictions de la majorité nous ont amenés à voter contre ce projet de logements sociaux, contre la suppression de 9 logements. Il est indispensable de donner une priorité à la politique du logement et nous n’admettons pas que l’esthétisme prime sur les besoins des Enghiennois à se loger. Ainsi, nous veillerons à ce que la future révision du PLU se fasse en faveur de la construction de logements sociaux.

Sophie Maley, Thierry Eve, Saadia Cheyrouze

Pour la liste Divers Gauche « Enghien, Source de Diversités »

* Dixit Philippe Sueur in 9 octobre 2010 : accueil mitigé pour le rallye du logement

Cf. Collectif logement : reportage

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Les derniers contenus multimédias