La Section de Deuil Enghien

L’avenir de notre commune s’écrit maintenant…

0 commentaire Le par

 

 

La victoire du candidat socialiste à l’élection présidentielle redonne espoir à des millions de français qui aujourd’hui subissent directement les effets de la crise économique mondiale.

Oui, les élections nationales ont un impact direct et destinées à améliorer la vie des familles, nous attendons avec bienveillance toutes celles qui concourront à relancer la décentralisation.

Bien sûr, nous savons que cette décentralisation a parfois un coût et pas seulement en termes budgétaires : les dotations aux collectivités représentent en effet près du tiers du budget de l’Etat. Or, ce dernier doit faire des économies, alors que les collectivités font face à d’importantes difficultés de financement. Aussi les communes (comme Deuil-la-Barre) sont-elles entrées plus ou moins malgré elles dans une logique d’optimisation des dépenses, dans lesquelles les fonctionnaires ont dû adapter leurs effectifs et leur méthode de travail.

 

Il faut changer cette logique. 

 

Les collectivités locales doivent avoir une garantie sur le niveau de dotations qu’elles reçoivent.

Selon nous, cette nouvelle étape de décentralisation pourrait s’articuler autour de deux axes principaux:

1) Clarifier les compétences de chaque échelon (Etat, régions départements, communes), qui aujourd’hui est souvent source de confusion et de coûts indirects); 

2) Réformer la fiscalité locale: elle doit s’inscrire dans une vaste réforme de la fiscalité nationale, qui devra garantir un meilleur équilibre entre impôt sur le revenue et fiscalité du patrimoine et du capital. Il faudra également instaurer une véritable péréquation verticale (c’est-à-dire de l’Etat envers les collectivités qui ont les charges les plus lourdes) et horizontale (qui doit créer les conditions de la solidarité entre les collectivités elles-mêmes).

Il est plus que nécessaire de renforcer la démocratie locale en favorisant la parité, en luttant contre le cumul des mandats, et élisant les conseillers communautaires au suffrage universel direct…

Il nous faut espérer qu’une majorité de députés à l’Assemblée Nationale soutiendra le contenu et le principe d’une telle réforme.

 

Daniel Boulain.

Pour le Groupe « Deuil-la-Barre, l’Avenir au coeur »

Présent à la Mairie le deuxième samedi de chaque mois.

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Déclaration de Brigitte Goch Bauer pour le groupe « Changer Deuil » au CONSEIL MUNICIPAL de lundi 26 mai 2014 concernant la question 18 : réforme des rythmes
Le par
Question du groupe Changez-Deuil lors du conseil municipale du 26 avril.  1. Voirie Malgré les augmentations d’impôts de 40% en deux mandats, la voirie à Deuil-La
Le par

Les derniers contenus multimédias