La Section de Deuil Enghien

Les motions sont arrivées

0 commentaire Le par

Cinq motions sont en lice pour Toulouse.

Le 11 octobre prochain, les militants socialistes pourront porter leur choix sur l’un de ces textes.

Voici en détail ces cinq motions en cliquant sur le lien suivant :

Voici en détail ces cinq motions :

La Motion 4 Oser. Plus loin, plus vite. (Larrouturou/Hessel) a intégré une partie de la contribution thématique « Régulation contre société de violence« 

Voici le passage  :
* Un plan pour la réduction des violences*

Ces dernières années et plus particulièrement ces derniers mois notre pays doit faire face à un climat de violence qui frappe en premier lieu les plus fragiles d’entre nous qui vivent dans des quartiers désertés par la
police et ou règnent des systèmes mafieux qui font de ces territoires des zones de non droit pour ceux qui les habitent.

Nous voulons une  justice indépendante, dotée de véritables moyens qui lutte contre le crime organisé, les systèmes mafieux et la corruption.

Nous voulons que l’Etat se dote d’instruments législatifs qui permettent la redistribution à des fins socioculturelles des biens confisqués au crime organisé, seule façon de rassembler les Français et de renouer avec les droits et faire respecter les devoirs. De faire respecter le triptyque de la République.

Aujourd’hui, d’après l’ONU, le crime organisé demeure la principale menace pour l’ordre mondial. En France, on s’entretue à la kalachnikov dans les quartiers populaires. La jeunesse française est celle qui fume le plus de
cannabis en Europe. Imaginez que la sandwicherie qui blanchissait l’argent du trafic devienne une école de la deuxième chance.
*Il faut remettre la justice au cœur du pacte républicain*

Il convient de mettre sur pied une justice efficace contre les « puissants » sans quoi la justice n’est qu’une idée. Afin d’assurer l’indépendance des magistrats enquêteurs, ils seront nommés par le CSM et non pas par l’exécutif. Il sera mis fin au principe d’opportunité des poursuites qui fonde une politique pénale basée sur l’impunité des
puissants. L’obligation tempérée de l’action pénale sera la norme et non l’exception. Les classements sans suite feront l’objet d’un contrôle de légalité par les juges du siège. Enfin, des magistrats enquêteurs indépendants seront responsables des officiers de policiers de justice volontaires.

Dans la ligne des travaux de la commission parlementaire contre le crime organisé, le blanchiment et la corruption, il sera créé un délit d’association de crime organisé afin de mettre en place une confiscation préventive (administrative) anti-crime organisé et enfin réutiliser ces biens mal acquis à des fins sociales.

*A vous de choisir.*

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Déclaration de Brigitte Goch Bauer pour le groupe « Changer Deuil » au CONSEIL MUNICIPAL de lundi 26 mai 2014 concernant la question 18 : réforme des rythmes
Le par
Fabrice Rizzoli dans le fauteuil rouge de Benoît Duquesne Fabrice Rizzoli et Bruno Duquesne Le conseiller municipal, connu comme spécialiste
Le par

Les derniers contenus multimédias