La Section de Deuil Enghien

1er conseil municipal : discours de Fabrice Rizzoli

0 commentaire Le par

Maire de Deuil-La Barre pour « Changez Deuil »

Lors de l’installation d’un nouveau conseil municipal, il est d’usage de demander à être élu maire. Cela permet d’avoir une tribune. la voici :

6avrilAvant tout chose, laissez-moi saluer le travail de JC Noyer qui a œuvré pour cette ville depuis plus de 30 ans. J’aimerai dire un mot sur le fait qu’à Deuil-la Barre les élections se déroulent avec une certaine tenue républicaine. Je connais d’autres villes du Val d’Oise où des gouvernances aussi longues ont altéré fortement le bon déroulement des scrutins. A Deuil-La Barre, les élections se passent bien et on le doit aussi à M. Noyer, à son équipe comme à l’ensemble du personnel municipal.

Laissez-moi aussi saluer la campagne de Madame Scolan d’une grande efficacité. A telle enseigne que les Deuillois ont cru au changement en choisissant la continuité.

Les résultats de ces élections sont inquiétants pour Deuil la Barre ; En effet, l’abstention structurelle largement au dessus de la moyenne nationale vient définitivement démontrer un déficit de démocratie locale.

C’est la raison pour laquelle, notre groupe « Changez Deuil » propose un projet collaboratif. : du bas vers le haut.

Notre force politique propose le renouvellement des forces vives.

Notre force politique propose la justice sociale et démocratique.

Parfois ce progrès démocratique fait peur mais il apparaît comme évident avec le temps.

Prenez l’exemple des communautés d’agglomération.

– Notre force politique militait pour une représentation démocratique.

Aujourd’hui, c’est fait et nous allons pouvoir siéger à la CAVAM.

Nous proposons, avec notre regard neuf, de sortir la ville de son endettement pernicieux et faire face aux baisses de dotations de l’Etat comme à l’émergence du Grand Paris à nos portes.

Nous proposons des projets qui permettent à la jeunesse et à la diversité de trouver sa place dans la société.

– Nous proposons que : la jeunesse et la diversité sont des atouts pas des problèmes.

Nos projets tiennent compte d’un changement de modèle sociétal et environnemental.

– Nos projets (Accorderie, Ressourcerie, marché en circuit court) font du développement durable le moteur du progrès social.

Nos projets privilégient la qualité de vie sur les nuisances apportées par une croyance aveugle dans le progrès technique.

– Notre groupe, indépendant des pressions extérieures, peut refuser une scarification routière au nord de la ville.

Une route dangereuse pour la santé et qui fera augmenter les impôts encore…

– Notre groupe propose un projet de fermeture du passage à niveau en concertation avec les habitants.

– Notre groupe croit aux effectifs de police au contact des citoyens, pour les citoyens en lieu et place de très coûteuses et inefficaces caméras.

Nous proposons de mettre en place la plus importante et la plus juste des réformes, celle qui va améliorer la vie de nos enfants.

– Nous proposons que la Commune continue d’être un bouclier social face aux politiques d’austérité.

– Nous proposons, par ailleurs les seuls pendant la campagne, la charte Anticor qui prévoit le non cumul des mandats, la gestion transparente, et le respect de l’opposition en accordant des espaces d’expression pour ces groupes.

A ce sujet, il faudra afficher les procès verbaux des conseils municipaux, en tout temps et tout heure, partout dans la ville sur chaque panneau officiel comme sur les panneau d’affichage libre, d’ailleurs largement insuffisant dans notre ville.

Enfin, nous donnerons la présidence de la commission des finances à l’opposition

Afin de mener à bien notre politique de justice sociale et démocratique dans tous les quartiers de Deuil,

Afin de porter ces projets qui mettent en place le bien-vivre ensemble.

Afin que chaque citoyen trouve sa place dans la cité,

Nous présentons notre candidature à l’élection de maire.

Résultats du vote : 27 pour Scolan, 4 Rizzoli, 3 abstention, 1 nul

Soyez le premier à commenter cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même thème, lire aussi :

Déclaration de Brigitte Goch Bauer pour le groupe « Changer Deuil » au CONSEIL MUNICIPAL de lundi 26 mai 2014 concernant la question 18 : réforme des rythmes
Le par
Fabrice Rizzoli dans le fauteuil rouge de Benoît Duquesne Fabrice Rizzoli et Bruno Duquesne Le conseiller municipal, connu comme spécialiste
Le par

Les derniers contenus multimédias