La Section de Deuil Enghien

Manifestation pour le lycée d’Enghien: 22 janvier 2011

0 commentaire Le par

Le samedi 22 janvier 2011, une manifestation est organisée par la FCPE pour sauver le lycée Gustave Monod d'Enghien Les Bains qui se trouvent dans un état délabré. (cf. lycée d'Enghien le coup de gueule d'une parent d'élève) Rendez-vous est pris le 22 janvier 2011 à 10h au lycée: 71 avenue Ceinture à Enghien Les Bains Différentes étapes sont prévues: passage devant la mairie via le lac. La presse sera prévenue du mouvement avec notamment France 3 et VO News Retrouvez toutes les photos du lycée sur le facebook de PS Deuil Enghien

Le Lycée Gustave Monod délabré dans VO News déjà

0 commentaire Le par

cf: Enghien : La FCPE dénonce le délabrement du lycée Gustave Monod (vidéo) VO News| 09.11.2010 Une visite de la ministre de l'Enseignement Supérieur à la rentrée, des débordements aux abords de l'établissement lors des manifestations contre la réforme des retraites... Le lycée Gustave Monod d'Enghien-les-Bains est en ce moment, sous les feux des projecteurs. A l'extérieur, un cadre idyllique proche du lac qui contraste avec l'intérieur, où 2300 élèves étudient dans des locaux délabrés (cf: Lycée d’Enghien : le coup de gueule d’une

Lycée d’Enghien : le coup de gueule d’une parent d’élève

1 commentaire Le par

Madame Genies, enseignante et parent de trois lycéens depuis 2001, ne cesse de dénoncer l'état pitoyable du lycée d'Enghien et ce en dépit des multiples demandes des associations parents d'élèves. Depuis plus de 10 ans, les autorités compétentes annoncent des plans de réfections mais 10 ans après, le lycée est toujours dans un état très dégradé : - Automne 2009 : une partie de la toiture du réfectoire s'est effondrée et en cette nouvelle rentrée on constate des infiltrations d’eau. - Les chaudières sont régulièrement infondées, la température des salles avoisine parfois 16 degrés et des cours sont régulièrement suspendus. - L'isolation n'a jamais été

La politique anti-sociale du représentant local de l’Ump (Union de la minorité possedante)

0 commentaire Le par

Dans un article du parisien du 08 juillet dernier, on peut lire : Alors que l’année scolaire vient tout juste de se terminer, les parents d’élèves de l’école maternelle Henri-Hatrel, à Deuil-la-Barre, s’inquiètent déjà des conditions d’accueil de leurs enfants en septembre. Ils ont appris le lundi 28 juin, juste avant les vacances, qu’un poste d’agent territorial spécialisé des écoles maternelles (Atsem) allait être supprimé à la rentrée, n’en laissant plus que trois pour une école de quatre classes et 102 élèves, dont 35 tout-petits. Pour lire la suite : parisien Jean-Claude Noyer, le représentant local de l'UMP , explique qu’il doit

Café débat sur les transports et les lycées : 13 février 2010 au Balto

0 commentaire Le par

Accueillis par Fabrice Rizzoli, Chantal Chaintreau et Alain Bocz, respectivement secrétaires des sections de Deuil-Enghien, Montmagny et Soisy-sous-Montmorency. Charlotte Brun, conseillère régionale d'Ile de France et Nordine Aïssat, candidat aux élections régionales ont présenté le programme "Huchon 2010". Charlotte Brun a rappelé la politique de la Région en matière de transport et en faveur des lycées, domaines qui représententles deux plus gros budgets. Depuis 2006, la présidence du Syndicat des Transports parisiens d'Ile de France (STIF) est assurée par Jean-Paul Huchon qui a remplacé le préfet de région. Depuis, la région a pu mettre progressivement

Café-débat de la 6ème pour un bouclier social régional: 23 janvier 2010

0 commentaire Le par

Dans le cadre de la campagne des élections régionales et de l'opération 100 cafés-débat en Ile-de-France, les sections de la 6ème circonscription ont organisé samedi 23 Janvier un café débat (cf. Café débat : flash-collage dans le canton de Deuil la barre) Dans le café « Chez Manu et Isabelle » (en photo), Emmanuel Maurel, vice président du Conseil régional et  Frédéric Faravel, secrétaire fédéral du Val d’Oise ont pu défendre devant 25 personnes  l'importance de la Région et l'avenir des collectivités territoriales face aux projets gouvernementaux (grand Paris) Dans les trois attributions de la région:

Quelle école pour demain ?

0 commentaire Le par

La fin des vacances rime souvent pour beaucoup d’entre nous avec la rentrée scolaire de nos enfants : période plein de charme pour eux comme pour les parents mais aussi une période coûteuse (environ 175 euros pour un élève de 6e), coup de canif sur le budget de septembre pourtant largement mis à contribution. C’est aussi le moment où l’on regarde de près les conditions d’accueil de nos écoliers : car il faut bien le reconnaitre, on n’y comprend plus grand chose. Les réformes de l’enseignement s’enchainent, sans aucune concertation, ni avec

« Quand je serai grand, je serai Tony Montana! »

0 commentaire Le par

Par Stefan Gouzouguec, professeur à Aubervilliers, auteur de l'article « Monsieur Darcos, assumez vos choix éducatifs! » publié sur rue 89 et sur changer-Deuil. Il y a quelques semaines, j'ai pu voir naître une mafia dans une classe de 5e d'un collège " ambition réussite " de Seine-Saint-Denis. L'idée en est venue au délégué, capitaine de son équipe de foot, qui menace de tuer tout le monde lorsqu'on le provoque, même pour plaisanter. Cet élève est par ailleurs un très bon orateur, il l'a prouvé lors de l'élection des délégués de

Les derniers contenus multimédias